Projets passés

Copie de _DSC8106.jpg

eauX

eauX est une période de recherche menée par le Théâtre de l’Impie en 2020 et 2021 sur le lien entre le public et l’artiste, la nature de ce lien et les moyens de le développer.

Cette réflexion a été développée à travers une série de quatre laboratoires de recherche, soutenue par Recto-Verso, pendant laquelle la compagnie a décliné plusieurs manières d’entrer en relation artistique avec un.e spectateur.trice seul.e. De la boite noire au motel de bord de route, notre projet s'est invité dans les eaux intimes du public. 

En nous inspirant des outils utilisés par les travailleuses du sexe pour la création d’une intimité, nous avons développé une pratique de performances personnalisées, crées sur mesure à partir d’un désir, d’un fantasme exprimé par le.la spectateur.trice. Ce prisme du fantasme à permis à la compagnie de se questionner sur les différentes postures possibles face aux attentes des spectateur.trices. 

Équipe de création:

Aube Forest-Dion, Auréliane Macé, Catherine Lagacé Mc Maniman, Natalia Soldera, Marie Tan. 

Premiäre Ovation-H-Slogan-K.png
unnamed.png

Crédits photo. David Mendoza Hélaine

IMG_7401.jpg

Crédits photo. Yannick L. Côté

L.Y.C.R.A tire, s’étire, colle à la peau qui suinte de l’effort. 

L.Y.C.R.A sombre et s’assombrit, rampe vers la lumière blafarde comme un cloporte.

L.Y.C.R.A s’enfarge dans un fluo qui aveugle, et dans des mots qui se cognent la tête la première contre la vitre.

Changement de tenue. Échauffement. Exercice. Performance maximale. Retour au vestiaire. Boom box et néons blafards. Fin du match.

L.Y.C.R.A est une performance sportive et féministe de 12 heures. Tout au long de la nuit, dans un mouvement perpétuel, trois performeuses s’appliquent à repousser leurs limites, jusqu’au black-out. 

Nous proposons une création à la croisée des disciplines, indéfinissable, inclassable. A la fois théâtral, performatif, et installatif L.Y.C.R.A est un objet hybride, un marathon d’images sans compromis. 

Équipe de création:

Création - Théâtre de l’Impie

Performance - Aube Forest Dion, Auréliane Macé et Marie Tan

Lumière et vidéo - François Joseph Bélanger

Espace - David Mendoza Hélaine

Tenue de sport - Aube Forest Dion

Ancrage dramaturgique et son - Maxime Milhorat Gusteau

Mentorat - Jason Martin

Diffusion: 

Mois Multi (Québec), la nuit du 5 au 6 février 2020

Festival SOIR (Québec), le 8 juin 2019

 

 

 

 

27021271_143617289645330_411173119352923
Première Ovation-H-RGB.png
unnamed.png

L.Y.C.R.A

52368329_2150584135038403_31503947396651

Crédits photo. David Mendoza Hélaine

Un canard en plastique
Une piscine gonflable
Une chaise longue et son coussin fleuri
Un party piscine raté
Une orgie de paillettes

Requiem pour Martirio A. est un combat entre deux performeuses, deux amies, deux supposées visions sur ce que doit être, faire, penser une femme. Dans cette performance féministe en trois actes, elles se commettent dans l’épuisement et la salissure physique. C’est La Vierge et la Putain qui s’affrontent dans un vomi de glitter. Et celle qui doit se noyer se noiera.

Co-créatrices et performeuses Auréliane Macé et Maxime Milhorat Gusteau

Création, conception et régie  Marie Tan

Assistance à la création, conception costume et direction de production – Aube Forest-Dion

Conception d’éclairage  François Joseph Bélanger

Diffusion: 

Jokerjoker (Québec), du 12 au 15 février 2019

Requiem pour Martirio A.